vendredi 30 septembre 2016

Film du jour: The Age of Shadows

Sélection de la Corée du Sud à la prochaine cérémonie des Oscars, The Age of Shadows a pris l'affiche au Québec en catimini sans la moindre projection de presse. Une incompréhension de la part du distributeur Warner, parce que le long métrage est digne d'un intérêt constant. Réalisé par le grand Kim Jee-woon (A Tale of Two Sisters, I Saw the Devil), il s'agit d'une passionnante histoire d'infiltrations et de désir d'indépendance de la Corée face au Japon. Mis en scène avec virtuosité, bénéficiant de séquences d'action très réussies et de brillants interprètes, le récit séduit malgré un scénario tortueux. À mi-chemin entre Infernal Affairs et Inglourious Basterds. ***1/2

jeudi 29 septembre 2016

Film du jour: Cosmos

Ultime film d'Andrzej Zulawski qui est tiré d'un roman jugé inadaptable, Cosmos est un délire foisonnant, comme si Rohmer avait mangé des champignons empoisonnés. À la fois fascinant et irritant, ce foutoir romanesque où des âmes cherchent à s'extirper de leur condition va dans tous les sens. C'est excessif, hystérique, poétique, lassant et hors norme. 100% Zulawski, quoi! Présenté au MBAM. ***

mercredi 28 septembre 2016

Film du jour: Sparrows

L'événement Focus sur le cinéma nordique qui se déroule au Cinéma du Parc se termine ce soir avec Sparrows, le second film du réalisateur islandais Runar Runarsson (Volcano). Il s'agit d'un récit d'apprentissage sensible et doux-amer, gorgé de paysages à couper le souffle. Le rythme lent permet de mieux saisir cet état d'esprit et la finale bouleversante sera impossible à oublier. ***1/2

mardi 27 septembre 2016

Nouveautés DVD et Blu-ray: Les derniers hommes elephants, The Neon Demon, Central Intelligence, Edge of Winter, Warcraft, The Shallows, Mike and Dave Need Wedding Dates

Devant la fadeur des nouveautés en DVD et en Blu-ray qui comprennent l'inégal Central Intelligence (**1/2), le pas totalement satisfaisant Edge of Winter (**1/2), l'ennuyant Warcraft (**), l'horrible The Shallows (*1/2) et l'insignifiant Mike and Dave Need Weddings Dates (*1/2), on portera notre attention sur deux films qui méritent réellement notre intérêt.

Les derniers hommes éléphants est l'hypnotisant documentaire de Daniel Ferguson et Arnaud Bouquet qui porte sur une tribu qui cherche à protéger les pachydermes et leurs forêts. Touchant, mystique et extrêmement cinématographique, cet ovni exerce un fort pouvoir de fascination. ***1/2

Plus divertissant et fétichiste est The Neon Demon de Nicolas Winding Refn qui se laisse aller à tous les excès possibles au niveau de l'utilisation du symbolisme, des couleurs, des formes et des mélodies. Cela donne une création jouissive, maniérée et pas pour tous les appétits, mais très stimulante. ***1/2

Film du jour: Blow-Up

On ne se lasse pas de revoir encore et encore Blow-Up, le chef d'oeuvre d'Antonioni. Il y a sans cesse quelque chose qui nous échappe dans sa construction parfaite et le climat d'étrangeté est en phase totale avec l'époque où se déroule l'action. Il n'y a rien de plus fascinant que de se perdre dans ces images et la Cinémathèque québécois permettra demain soir de revivre l'expérience sur grand écran. Un must absolu. *****

lundi 26 septembre 2016

Film du jour: Kamikaze'89

Ultime film de Rainer Werner Fassbinder acteur, Kamikaze'89 de Wolf Gremm est un délire de science-fiction complètement absurde et tordu sous fond de société totalitaire et d'une enquête sans lendemain. Le climat kitsch et envoûtant trouve son souffle dans les mélodies de Tangerine Dream et Fassbinder livre une performance du tonnerre même s'il n'y a rien à comprendre au scénario qui plaira aux amateurs de Godard, Gilliam et Mann. Culte! ***1/2

dimanche 25 septembre 2016

Les films préférés de... Léa Seydoux

Révélée dans La belle personne en 2008, la carrière de Léa Seydoux a littéralement explosée, autant au cinéma francophone (La vie d'Adèle, Journal d'une femme de chambre, Grand Central, Les adieux à la reine, La belle et la bête) qu'international (The Lobster, Spectre, Mission: Impossible - Ghost Protocol, The Grand Budapest Hotel, Midnight in Paris). Je l'ai rencontré pour la sortie de Juste la fin du monde (entrevue) pour lui demander quels étaient ses films préférés. Voici sa réponse...

"Mes films préférés sont des films qui dévoilent ce qui ne s’exprime pas avec des mots. Les choses qui me touchent vraiment dans les films ce sont des non-dits. Ce qu’on ne peut pas dire avec des mots mais qu’on peut dire avec des films. Ça peut être par exemple comme chez Nicolas Ray. Ou des films un peu plus féerique comme La belle et la bête de Jean Cocteau que j’adore. C’est un film extraordinaire, c’est magique! J’aime les films poétiques. Mais ils peuvent prendre des formes différentes. Des films de Miyazaki par exemple que j’adore. Ce sont des dessins animés et pourtant ils sont tellement vrais. Les adultes et les enfants aiment. C’est génial!"