mercredi 24 août 2016

Retour chez ma mère

Énorme succès populaire en France, Retour chez ma mère d'Éric Lavaine prend l'affiche ce vendredi au Québec. En attendant de lire mon entrevue avec l'exquise Josiane Balasko, voici quatre raisons de donner une chance à cette comédie sans prétention. Mon article se trouve sur le site de Cineplex.

Film du jour: Death by Hanging

Se distanciant quelque peu de Godard pour se rapprocher de Brecht, Nagisa Oshima signe avec Death by Hanging une satire noire majestueuse sur une pendaison qui tourne mal. Le film complexe, intellectuel et verbeux est parsemé de thèmes importants sur l'identité et la culpabilité. Le tout est soutenu par une mise en scène théâtrale qui fait beaucoup avec peu, soumettant ses excellents interprètes à cet exercice de l'absurde qui'il ne faudra surtout pas rater. ****

mardi 23 août 2016

Nouveautés DVD/Blu-ray: Sunset Song, The Other Side, Papirosen, Maggie’s Plan, Ratchet and Clank, The Huntsman: Winter’s War, Superstore: Season One

Deux films d'exception prennent l'affiche cette semaine en format DVD et Blu-ray.

Superbe mélo où la photographie majestueuse est en phase avec l'interprétation puissante et la réalisation étudiée, Sunset Song de Terence Davies enchante malgré sa trop longue durée. ***1/2

Déstabilisant essai qui se trouve quelque part entre la fiction et le documentaire, The Other Side de Roberto Minervini montre cette autre Amérique qui est loin de vivre le rêve tant espérée. Bouleversant mais vraiment pas pour tout le monde. ***1/2

Composé à l'aide d'extraits vidéos recueillis pendant des décennies, Papirosen de Gaston Solnicki retrace le portrait d'une famille pas comme les autres. Sincère sans être aussi fort qu'espéré. ***

À force de copier le cinéma d'Allen et de Baumbach, Maggie's Plan de Rebecca Miller sent la formule. Les interprètes chaleureux ne peuvent sauver le résultat final des clichés les plus éculés. **1/2

Animations sans temps mort qui s'adresse d'abord et avant tout aux fans du jeu vidéo, Rachet and Clank de Kevin Munroe et Jerrica Cleland est distrayant à défaut d'être réellement intéressant. **1/2

Suite désastreuse d'une production qui était déjà exécrable, The Huntsman: Winter's War de Cedric Nicolas-Troyan offre une histoire embarrassante en parvenant à saboter une distribution cinq étoiles. Indigeste. *1/2

Pour ne pas finir sur une aussi mauvaise note, on pourra rire devant la première saison de Superstore, une série ludique et divertissante qui ne marque toutefois pas les esprits. Ou être comblé par par la quatrième saison (partie 1) de Vikings qui multiplie à nouveaux les combats sanglants et les intrigues pas possible.

Film du jour: Mutiny on the Bounty (1935)

Lauréat de l'Oscar du meilleur film en 1935, Mutiny on the Bounty de Frank Lloyd est une oeuvre implacable sur le pouvoir et le respect à l'autorité. Ce long métrage d'aventure a peut-être pris des rides au fil des années, sa construction dramatique demeure forte, ses thèmes toujours d'actualité et il faut voir le duel que se livre Clark Gable et Charles Laughton qui incarne un tyran de première classe. ****

lundi 22 août 2016

Film du jour: La chienne

Premier grand film de Jean Renoir des années 30 où il a pu pousser encore plus loin l'utilisation du son au cinéma, La chienne reprend l'éternel triangle amoureux pour mieux le travestir. En traitant de classes sociales et des divisions sexuelles, le cinéaste pose déjà les bases de thèmes qu'il allait explorer dans ses classiques futures. Surtout qu'il s'amuse sur un plan technique, créant des plans époustouflants de poésie réaliste. Avec Michel Simon qui livre une performance parfaitement nuancée. ****1/2

dimanche 21 août 2016

Les films préférés de... Jean-François Richet

Cinéaste français qui adore les univers sombres et masculins, Jean-François Richet est surtout connu pour son diptyque sur Mesrine, le remake d'Assault on Precinct 13 et Blood Father qui a été présenté à Cannes cette année.

Quels sont ses films préférés? Je lui ai demandé lors de mon récent entretien et voici sa réponse...

« J’aime beaucoup les films d’Eisenstein. La grève, Le cuirassé Potemkine, Octobre : je pense que c’est mon réalisateur préféré. J’aime beaucoup Citizen Kane d’Orson Welles. La Passion du Christ de Mel Gibson mais aussi celle de Jeanne d’Arc de Dreyer. Je suis plutôt en général fan de films qui ne sont pas de cette époque. J’aime beaucoup John Ford. Si je devais dire des metteurs en scène de notre époque, je dirais Christopher Nolan, David Fincher, Scorsese, De Palma, Michael Mann. En même temps, je ne vais dire que des noms qui sont évidents. »

Film du jour: Noriko's Dinner Table

Sorte de suite à son film culte Suicide Club, Noriko's Dinner Table de Sion Sono est un récit dérangeant sur la famille. La violence graphique est peut-être réduite au minimum, elle apparaît plutôt de façon intrinsèque et psychologique au détour d'un long métrage d'une originalité rare, qui séduit autant par l'intelligence de ses thèmes que par sa mise en scène morcelée qui multiplie les points de vue. ***1/2